De Pékin à Oulan-Bator

Partons pour un voyage en train.
1200 Km séparent Pékin d’Oulan Bator. Et c’est en train que j’effectue ce voyage.
Bienvenue à bord du célèbre trans-mongolien.

Comme à leurs habitudes, les gare chinoises sont des fourmilières grouillantes de vie et d’activité. Ici, l’entrée à la station se fait à la même manière que dans un aéroport, les bagages sont scannés, les passagers fouillés avant même de mettre un pied dans la gare.

Les numéros de quais s’affichent, les foules se déplacent, les enfants courent, les vieillards patientent.
Vient l’heure de l’embarquement, le train s’étire à perte de vue, les wagons, d’une couleur verte, sont impeccable. Voici ma voiture, j’ouvre la porte du compartiment, personne. Durant tout le trajet, notre espace de vie sera privé, les deux places supplémentaires n’ont pas été attribuées.
Le compartiment est plutôt basique, deux banquettes, deux lits en hauteur, un de chaque côté. Le tout est propre et confortable.
Il est 14h, les roues du train se mettent en marche, au revoir Pékin.

Le paysage urbain Pékinois laisse place à de nombreuses surprises. C’est le mois d’avril, le printemps est là, les arbres sont en fleur. Sur le versant des montagnes, les fleurs rouges, jaunes et blanches défilent. Les villages et la vie de l’intérieur de la Chine défilent sous mes yeux.

Le pays du soleil levant tiens bien sa réputation, ici et là, d’immense cités sortent de terre, pourtant il ne semble pas y avoir âme qui vive. Les autoroutes se croisent, et s’étendent à perte de vue, étonnamment, le trafic y est absent. La folie constructive Chinoise dans toute sa splendeur.

Revenons à notre train. Les heures défilent, le bruit monotone des roues sur les rails me berce. Il s’agit d’un voyage relaxant, seulement interrompu par les heures de repas.
Direction le wagon restaurant, le menu est unique mais bon. Le repas est l’occasion de rencontrer nos compagnons de voyage, effectuant eux aussi ce long périple à travers les territoires Chinois et Mongols.

18056684_10154220667952303_7800373120711154499_n
La journée se termine, le soleil se couche sur les montagnes Chinoises. Il fait sombre à l’extérieur, il est l’heure de tirer les rideaux.
Mon sommeil est interrompu par ce que l’on peut appeler une curiosité. Au milieu de la nuit, à la frontière entre les deux pays, les wagons sont détachés un par un, soulevés et les roues changées. En effet, les rails de chemin de fer entre les deux pays sont différents, 3 heures se passent et nous pouvons admirer les wagons monter et descendre chacun leur tour.

Autre perturbation durant mon sommeil, les agents de l’immigration chinoise et mongole vérifient les passeports et visas. Ils ne me réveillent pas, entre discrètement, prennent le passeport sur la table et quitte le compartiment comme ils sont entrés. Quelques temps plus tard, ils reviennent, déposent mon passeport et disparaissent dans le couloir sombre.

Le réveil est saisissant, le soleil pointe le bout de son nez à l’horizon, la lumière orangée me permet de découvrir un paysage inconnu jusqu’ici, les montagnes chinoises ont laissées place aux steppes sans fins de l’est de la Mongolie.
Parfois, une station de train déserte passe rapidement sous nos yeux, parfois quelques animaux habitués à la rigueur de l’environnement.


L’heure du repas sonne de nouveau, première surprise, le wagon restaurant a été complètement changé, le décor y est différent. Comme lors du dîner, le déjeuner me permet de discuter et de rencontrer des compagnons voyageurs.

Les dernières heures se passent sans soucis, toujours dans le confort de ma banquette. Il est midi quand les alentours d’Oulan Bator se dessinent en face de moi, Jamais une ville ne m’a paru aussi différente de ce que je suis habitué.

Les bordures extérieurs de la ville sont faite de maison de bois et de tentes traditionnelles, en s’approchant du centre, on peut apercevoir le brouillard provoqué par le chauffage au charbon.

Le train ralenti, j’ai atteind ma destination. Le train ralenti, je suis en Mongolie


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s