Arthur Pass/Bealey Spur

Bienvenue dans les montagnes de l’île du sud !

En ces temps de fraîcheur sur l’île du sud de la Nouvelle Zélande, quoi de mieux pour ce réchauffer que de crapahuter sur les montagnes?
Direction Arthur Pass avec la colonie de frenchies de Christchurch !


Arthur  Pass, c’est le premier parc national du sud de la Nouvelle Zélande et aussi le 3 ème du pays mais c’est aussi le nom de la bourgade qui y est située.

Instant histoire géographie : fondé en 1929, le parc est régi par le Department of conservation, bla bla bla bla…. Bref c’est un parc national avec des montagnes, des forêts et des rivières.

Arthur Pass (la ville), je décrirais ça comme une mégalopole débordante d’activité et de dynamisme.
A première vue, une auberge, un bar et un café/magasin pour une quinzaine de maisons….
C’est décidé, avant la nuit à l’auberge, on va boire un verre au bar, qui……. ferme à 20h00…. Il est 19h30…..

Bref rien de bien passionnant sur cette soirée qui sert juste à avoir les batteries bien pleines avant le programme du lendemain. Un programme? Quel programme?
9h00 le lendemain, direction le I-site (point I qu’on appelle ça par chez nous), on trouve notre bonheur avec une ascension de plusieurs heures pas trop loin de là : Le Bealey Spur. Un sachet de bœuf séché après le café et c’est partit !


Début de l’expédition, sac a dos bien accroché, casquette/lunettes, en route, directement, ça monte, ça grimpe, ça casse les pattes…. (toujours à se plaindre? oui.)
Au départ rien de bien intéressant, quelques champignons (des rouges à points blancs principalement, paraîtrais qu’il faut pas les toucher), des arbres et le chemin.
Étonnamment, tout au long de l’ascension mais aussi lors de la descente, très peu de traces d’animaux ou d’oiseaux, pas un bruit, le calme.

Plus on monte, plus la vision se dégage et laisse apparaître le panorama qui nous entoure, les montagnes se dressent, le vent augmente.


Après quelques heures de montée, la première étape, la hutte pour les aventuriers qui passent la nuit au milieu de la montagne, le temps d’un rapide feu de camp, un casse graine et on reprend la route, le but n’est pas bien loin de cette hutte, on aperçoit le sommet. Cette dernière partie est vraiment la plus éprouvante de l’ascension, c’est raide et ça termine de nous achever.

Mais un fois en haut !! Le top, superbe paysage, la rivière, les montagnes, les nuages qui glissent sur les sommets comme du coton, au loin on aperçoit le glacier sur l’un des sommet et sa couleur bleu.


Un repos bien mérité au sommet, des photos, pas grand chose à dire, admirer, savourer….


Il va falloir penser a rentrer, en effet, la nuit arrive de plus en plus tôt, après 18h00, il risque de faire très sombre. Mais avant de redescendre, le devoir m’appelle, pas de drapeau à l’horizon, pas de trace de colonisation, c’est décidé, ce sommet sera désormais terre Bretonne !

IMG_5328

Descente tranquille, descente synchrone avec celle du soleil, ce qui nous offre un dernier cadeau avec les pics et la vallée illuminés par la lumière jaune orange de la fin de journée.


Arrivée en bas, 18h00, direction Christchurch jusqu’aux prochaines découvertes.

Bisoux bizoux

IMG_5138

Advertisements

2 thoughts on “Arthur Pass/Bealey Spur

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s